Profil

  • Najet
  • Islam : Coran, Sunna, comportement... Bienvenue mes soeurs et frères
  • Femme
  • 26/10/1980
  • L'Islam est un Bienfait et un Cadeau immense. Pensons-y et gardons la foi ! Vos commentaires sont les bienvenus :)

Le saviez-vous ?

Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : "Ne frappez pas les femmes." Rapporté par Abou Dawoûd et Nassâï et authentifié par Albâny.
Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a également dit : "Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes." Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.

Invoquons...

En entrant à la maison :
Au nom d'Allah nous entrons et au nom d'Allah nous sortons et en Allah nous plaçons notre confiance (Puis saluer sa famille).
Bismi l-lâhi walajnâ, wa bismi l-lâhi kharajnâ, wa 3alâ l-lâhi tawakkalnâ.

En sortant de la maison :

Au nom d’Allah, je m’en remets à Allah, il n’y a de force et de puissance que par Allah.
Bismi l-lâhi, tawakkaltu 3alâ l-lâhi, wa lâ hawla wa lâ quwwata illâ bi-l-lâhi.

Pages vues

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles

A méditer...

Les vrais croyants sont ceux dont les coeurs frémissent quand le nom de Dieu est évoqué, ceux dont la foi augmente quand Ses versets sont récités. Sourate 8 - Verset 2.

Mishary Al-Efasy - An-Nissâ


Samedi 4 octobre 6 04 /10 /Oct 00:01
Droit musulman sunnite avec toutes les références des 4 écoles juridiques

 

 

Introduction

1) Définition littéraire du terme fiqh (loughatan)

Le terme fiqh vient de la racine « faqiha » (a acquis une connaissance approfondie de telle chose). Lorsqu’un individu a acquis une connaissance approfondie, il devient "faqih" . ( faqih est un terme général )

 

2) Définition juridique ou conventionnelle (istilahan)

Le fiqh, c’est le fait d’acquérir une connaissance des règles de droits légales , issues de la loi (chari’a) et qui concernent le domaine de la pratique qui ont été acquises à partir de leurs sources qui les ont détaillées. Le fiqh ne s’intéresse pas à Al ‘Aquida (dogme), ni à Al Akhlaq (morale) mais s’intéresse au culte . Il s’agit de la relation à entretenir avec Allah et de la relation de l ‘homme avec son prochain et cela apparaît à travers les transactions financières, le code familial et le code pénal.

 

Les Sources

Le Coran

Le Coran est la parole divine . Il est dans sa grande majorité « mohkam » (signification claire et évidente) et peu de ses versets sont « moutachabih » (ambigus) et Seul Allah en connaît la signification.

Allah    dit : { C’est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre ; il s’y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre et d’autres versets qui peuvent prêter à d’interprétations diverses… } [ Sourate 3 - Verset 7 ]

 

La Sunna

La sunna désigne les paroles du Prophète, les actes qu’il a accomplit ainsi que touts les actes et dires d’autrui qu'il a approuvé :

  • Faits et actes
  • Paroles
  • Approbations

 

Le consensus général

C’est l’accord unanime des érudits d’une même époque bien précise, appartenant à la communauté du Prophète Mohammedsur une question juridique.

 

L’analogie ou le raisonnement analogique

   C’est le fait de transiter la sentence d’un cas existant dans les textes (coran et sunna) vers un nouveau cas en raison d’une cause commune.

Remarque : Les réponses apportées par le fiqh sont données en un temps et un lieu définis. Ils peuvent changer ou être substitués par des avis d’autres érudits. Les avis des érudits peuvent être sujets à des erreurs car ce sont des avis déduits d’une réflexion humaine.

 

 

 Les différentes écoles juridiques

1-  L’imam Malik ibn Anass 93/179 Hégire Malikite

  Il est originaire d’une tribu du Yémen, tribu de Asbah. On l’appelait l’imam de «Dâr el Hijra » (Médine) ; né durant l ‘époque de la dynastie Abbasside, mort durant le calife de Haroun Ar-Rachîd.

Il a vécu à Médine, il y a suivi l’enseignement de savants très importants : As-Salaf (les personnes ayant vécu durant les trois générations après le Prophète .

Compagnons du Prophète « As-Sahâba »

Compagnons des compagnons du Prophète « At-Tabi’oun »

Compagnons des compagnons des compagnons du Prophète « Tabi’ At-Tabi’i »

L’imam Malik    est intégré dans cette troisième catégorie. Il a aussi côtoyé Ibn Chihâb (Az-Zouhri). Ils font tous deux partie de la chaîne de transmission.

Ses qualités

A 17 ans il fut reconnu par son maître comme étant imam. L’imam Ach-Chafi’i a dit a son sujet : « L’imam Malik est mon maître (professeur) et ma preuve (mon intercesseur) devant Allah . ». L’Imam Malik a eu des élèves de différentes régions du monde musulman notamment de l’Andalousie, du Maghreb etc..

Son enseignement

Il se référait au Coran, à la Sunna , aux œuvres et aux actions des gens de Médine. L’imam Malik se fiait à l’avis de plusieurs personnes sur une question et non à l’avis d’une seule personne tel que ‘Omar Ibn Al Khattab et ‘Ali Ibn Abi Talib .

 



 

2- L’imam Abou Hanifa An-Noù'man Ibn Thabit 80/150 Hégire Hanafite


 
 

Né à Koufa (Irak), d’origine perse non arabe, il est contemporain de deux dynasties : Omeyyade et Abbasside. Certains biographes le classent selon les Tabi’ At-Tabi’i et d'autres parmi les Tabi’oun. Il était commerçant indépendant dans le textile, en recherche d’indépendance économique pour pouvoir être libre dans ses études islamiques.

 

 

Ses maîtres

  • Ibrahim An-Nakh’î, qui était dans le fiqh pendant 18 ans.
  • Hammâd Ibn Abî Salmân (fiqh)

Remarque : les shouyoukh enseignaient à leurs élèves le savoir mais aussi le savoir être, il y avait une intimité entre les maîtres et les élèves.

Ses élèves

  • Abou Youssef Al Kharaj (auteur de l’impôt foncier) 113/182 Hégire
  • Ach-Chaibâni 132/189 hégire, tous les deux ont atteint un degré d’érudit important du vivant de leur maître. Auteur « Des Mérites Du Travail ».  

Sa méthodologie

Il tolérait la divergence de ses élèves (divergences qui sont reprises dans les écrits).

Son école

Appelée « Ecole de l’avis et de la raison »

Abou Hanifa venait d’une région qui était le berceau de toutes les fitnas (assassinat de ‘Otman Ibn ‘Affan, ‘Ali Ibn Abi Talib, Hussein et puis Zain Al-Abidin, les naissances des sectes musulmanes…). Cette région pullulaient d’ennemis de l’islam aussi leurs habitants ont forgé beaucoup de hadiths.

Abou Hanifa a été très sélectif quant aux hadiths, il était limité quand il devait répondre aux questions, il a fait appel aux textes, à l’analogie et à la réflexion « l’avis et la raison »

  Ce fiqh spécial vécut dans une région où les musulmans étaient entourés d’hypocrites, bénéfiques pour les musulmans d’aujourd’hui vivant en Occident, entourés de non-musulmans. C’est pourquoi Abou Hanifa   était très exigeant dans l’application des hadiths et il a mis en application le hadith sahih de Mou’adh Ibn Jabal (savant parmi les compagnons du Prophète  dans lequel il a dit, en répondant à la question du Prophète « comment fais-tu pour répondre à une question ? »

«J’agis en me référant aux livres d'Allah , si je ne trouve pas de réponse, je me réfère à la Sunna de Son Messager et si je ne trouve pas, je me réfère à mon ijtihâd (effort de déduction) »

Sources  utilisées pour codifier son droit

  • 1/ Le Coran
  • 2/ La Sunna avec sélection rigoureuse des hadiths.
  • 3/ Avis et paroles des compagnons (juste sahabi) Al-‘Alam ‘oulama
  • 4/ L’avis de ses contemporains
  • 5/ Al istihsân (l’appréciation de l’érudit) tel que l’imam Malik  
  • 6/ L’analogie

 



 

3 - Mohammad Ibn Idriss Abou Abd-Allah Ach-Châfi’i 150/204 Hégire Chafi’ite

  Né en Palestine, a émigré à Mecqua avec sa mère à l’âge de 6 ans où il apprit le Coran .

 Il a étudié la langue arabe, poésie, le droit et la Sunna. On le surnomma le « Défenseur de la Sunna » « Nâcir As-Sunna ».

Ensuite, il s’installa à Médine pour suivre son enseignement auprès de ses érudits, puis en Irak (Bagdad), ensuite en Egypte où il mourut et fut enterré.

 

Ses maîtres

  • - Imam Malik  , dont il apprend le livre : « Al Mouwatta’ » auquel il était très attaché, c' est d’ailleurs l'imam Malik qui lui donna l’amour du hadith.
  • - Imam Ach-Chaibani qui lui apprit l’analogie (méthode de l’Imam Abou Hanifa  ).

Ses élèves

  • Imam Ahmad  Ibn Hanbal   (école Hanbalite)
  • Youssof  Ibn Yahya  Al Bouwaili

Résumé du fiqh selon l’Imam Ach-Chafi’î

Son fiqh est une médiation entre l’indépendance de l’école Hanafite et l’attachement de l’Imam Malik aux hadiths . C'est lui qui a fondé la Science de « Oussoul Al Fiqh » (fondements du Droit). C’est grâce à son juste milieu entre les deux premières écoles que son fiqh est parmi le meilleur. Beaucoup de shouyoukh se basent là-dessus.

Ses sources

  • 1/ Le Coran
  • 2/ La Sunna
  • 3/ Le Consensus  (Al ijma’)
  • 4/ L’Analogie
  • 5/ Les hadiths moutawatir (rapportés par une masse de rapporteurs lors des différentes époques, de ses transmissions différentes jusqu’à sa codification sans interruption (ex : hadith sur les chaussons, le Coran).

 



 

4 -  L’Imam Ahmad Ibn Hanbal 164/241 Hégire Hanbalite

  Né en 164 et mort en 241 de l’Hégire à Bagdad, il a effectué beaucoup de voyages à la recherche du savoir notamment à koufa, Bassora situés en Irak, …fondées par les musulmans sous le calife de ‘Omar Ibn Al Khattab , Mecqua, Médina, Yémen Ach-Châm, Jordanie, Palestine, Syrie, Liban…  

Il s’est spécialisé dans la recherche et le rassemblement du hadith jusqu'à ce qu’il devienne la référence pour cette science, raison pour laquelle il fut appelé : « L ‘Imam Al Mouhadithina » (L’Imam des transmetteurs et de la transmission)

Son ouvrage

Al Mousnâd (imputer un hadith à son transmetteur originel)

Sa méthodologie

  • 1) Fondamentalement au Coran
  • 2) Sunna dans laquelle il accepte les hadiths discontinus (coupure dans la chaîne) mais pas n’importe lesquels (hadiths Al-Moursal)
  • 3) L’Avis du compagnon
  • 4) Le Consensus
  • 5) L’Analogie
  • 6) L’Intérêt général

Ses élèves

  • Son propre fils aîné mort en 266H
  • Son deuxième fils Abd Allah mort en 290H
  • Abou Baker Al kallal mort en 311H qui a recensé toute l’œuvre de son maître

 

 Qu'Allah leur fasse Misericorde ( amine )

Sajidine.com

Par Najet - Publié dans : Iman (foi et croyance)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Au nom de Dieu...


Assalâmu 'alaykum

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés